Comment protéger fenêtres, balcons et terrasses

LES RISQUES DE LA DÉFENESTRATION

C’est la première cause de mortalité accidentelle chez les chats d’appartement, il vous appartient donc de prendre toutes les précautions pour que ça n’arrive pas. Mais les idées reçues ont la vie dure.

NON, le chat n’est pas élastique ET NON il ne retombe pas toujours sur ses pattes sans se blesser !

Le plus souvent l’accident arrivera parce qu’installé sur le rebord d’une fenêtre, et intrigué par une mouche qui vole, un oiseau qui passe… il aura voulu l’attraper. Ou encore simplement surpris par un bruit, un geste brusque ou la fermeture intempestive de la fenêtre. Si ce n’est la curiosité naturelle du chat…

Les chats, même adultes, peuvent être tentés de passer par-dessus une rambarde pour explorer leur environnement.

Les chatons étant eux par nature très turbulents et totalement inconscients du danger, peuvent se retrouver à faire la toupie autour d’un barreau ou sur un rebord de fenêtre.

Même du 1er étage un chat peut se faire très mal en tombant. Avec de la chance il pourra s’en sortir avec de “simples fractures”… mais les dégâts peuvent être bien plus sérieux, jusqu’au décès prématuré de votre animal.

Le premier conseil de base est d’être toujours hyper vigilant lorsque vous laissez des fenêtres ouvertes et de ne pas laisser votre chat sans surveillance.

Mais le mieux, pour une totale sécurité, est d’installer des protections à vos fenêtres, terrasses et balcons.

Plusieurs solutions existent, vendues dans le commerce ou à créer soi même si on bricole un peu :

  • Panneaux grillagés
  • Filets de protections
  • Arrêts de fenêtres / Limiteurs d’ouverture

LE DANGER DES FENÊTRES OSCILLO-BATTANTES

Ces fenêtres au système permettant d’entrebâiller et bloquer une fenêtre peuvent provoquer de graves accidents ou même le décès de votre chat.

Lorsque la fenêtre est ouverte de cette façon, il existe un espace libre entre l’encadrement et le haut de la fenêtre.

Cet espace très réduit, s’il empêche un être humain de pouvoir pénétrer dans une maison ou un appartement, peut néanmoins laisser passer un petit animal…. comme le chat.

Mais lorsque le chat passe par cette ouverture, il ne peut plus ni avancer, ni reculer. Et plus il cherche à se sortir de là, plus il est entraîné par le poids de son corps dans la pointe du triangle formée par la fenêtre et le montant. Ses griffes n’ont aucune prise.

C’est comme si son corps était pris dans un étau qui se resserrerait progressivement sur lui.

chat coincé dans une fenêtre oscillo-battante

Mort par étouffement, hémorragie interne etc… telles sont les conséquences de cette compression qui pourrait bien être évitée si tout le monde connaissait les risques de ces fenêtres.

Vidéo d’une solution pour protéger votre chat des dangers liés aux fenêtres oscillo-battantes :