Alimentation du chat conseils de base

Mode alimentaire du chat 

Le chat est un carnivore, et plus que le chien, son alimentation ne saura se passer de protéines animales. Viandes, poissons, œufs, laitages doivent donc faire partie de son alimentation OBLIGATOIREMENT.

Un chat végétalien ou végétarien ne pourra survivre dans de bonnes conditions de santé. Nous considérons même, au sein de l’association, que nourrir son chat de façon “vegan” est un acte de maltraitance

Mais les protéines ne sont pas les seuls nutriments indispensables à leur bon développement. Vous devrez également intégrer dans leur nourriture des minéraux, vitamines et éléments nutritifs spécifiques. Sous peine de provoquer si vous ne le faites pas de graves déficits en minéraux pouvant être responsable chez le jeune chat ou chaton d’Ostéofibrose.

Les nutriments complémentaires essentiels sont :

  • Les acides gras
  • La Taurine
  • Les acides aminés

Les chats digèrent aussi beaucoup moins bien que les humains les glucides (riz, pâtes, céréales). Ils ne doivent donc pas être en trop grande quantité dans l’alimentation que vous donnerez à votre chat.

Les chatons une fois sevrés (généralement vers 12 semaines) ils peuvent passer à une alimentation solide en utilisant des croquettes et pâtées adaptées à leur jeune âge pour commencer, puis faire évoluer leurs rations. Les aliments de croissance conviennent jusqu’à 9 ou 10 mois, au delà vous devrez opter pour des produits destinés aux chats adultes.

Évitez les transitions brutales d’un aliment “humide” (pâtées ou barquettes en sauce) à  un aliment déshydraté (croquettes).

Que donner à manger à mon chat ?

La qualité de l’alimentation de votre chat influera sur sa santé en général et surtout lorsqu’il vieillira.

Préparer moi même ses repas

Vous pouvez choisir de préparer vous même les repas de votre chat. Mais vous devrez tenir compte de leurs besoins alimentaires spécifiques et sa réalisation comme son acceptation peuvent poser problème.  Ses repas devront forcément comporter des protéines animales donc (viandes, poissons), une source de lipides (graisses animales et végétales), une source de glucides (céréales), des fibres cellulosiques (légumes verts, carottes…) et un aliment minéral vitaminé (pour compléter les quantités souvent insuffisantes présentes dans la viande, les légumes et les céréales).

Il faudra aussi vous assurer que votre chat consomme bien TOUS les composants de la ration sans tri sélectif. D’où parfois la difficulté à nourrir soi même son chat.

Acheter la nourriture de mon chat 

Une alimentation toute prête équilibrée peut être la meilleure solution.

Vous pouvez lui donner aussi bien des croquettes que des boites ou de la nourriture en sachets. Les chats aiment la plupart du temps autant les aliments secs que les aliments humides.
Les quantités peuvent varier selon l’alimentation choisie et l’animal (consultez les indications sur les emballages ou interrogez votre vétérinaire si besoin est). Le mieux étant de lui donner à manger 2 fois par jour (matin et soir).

Il est malgré tout démontré qu’il est souvent utile de laisser à disposition des croquettes à volonté. Le chat, au contraire du chien, sait réguler lui même son alimentation et ne pas lui laisser suffisamment de nourriture à disposition peut à contrario engendrer un comportement boulimique !

N’oubliez pas de lui fournir un bol d’eau fraîche toujours propre et en quantité suffisante, surtout si vous le nourrissez exclusivement ou surtout de croquettes.

Et pensez à mettre sa nourriture suffisamment loin de sa litière. Les chats détestent manger près de leur “petit coin”.

Les croquettes

Bannissez les croquettes de grandes surfaces type “premiers prix” qui sont souvent très grasses, pleines de déchets et d’ingrédients inutiles et non adaptées pour une alimentation saine.
Une alimentation de mauvaise qualité ne pourra que créer des problèmes dans le futur pour la santé de votre chat. 

La majorité des croquettes vendues en supermarchés représentent aussi un vrai danger pour les chats mâles qui risquent de développer des calculs rénaux nécessitant une intervention chirurgicale et un régime alimentaire spécifique à vie. Sans oublier le risque de fin de vie prématurée lié à une alimentation de mauvaise qualité.

Privilégiez les croquettes que vous trouverez chez votre vétérinaire ou sur les sites Internet spécialisés.  Au sein de l’association nous utilisons les croquettes Royal canin.

Ces croquettes sont étudiées pour l’organisme du chat et sont de bonne qualité. Ne comparez pas leur prix avec celui des croquettes vendues en grande surface, leur qualité nutritionnelle est incomparable et elles durent 2 ou 3 fois plus longtemps. Donc un bon calcul, pour la santé et le bien être de votre chat, mais aussi pour votre porte monnaie sur le long terme.

Exemple pratique : un sac de 4 Kgs “Royal Canin” sert en moyenne pour 3 mois d’alimentation d’un chat pour un budget moyen entre 25 et 40 euros le sac.

Vous pouvez aussi demander des échantillons gratuits à votre vétérinaire afin de les faire goûter à votre chat qui choisira ses préférées.

Les boites, sachets ou barquettes

Les chats les adorent en général pour leur saveur. Mais alterner avec des croquettes reste la solution idéale si votre chat les acceptent car celles-ci ont l’avantage de les faire mastiquer plus longuement – certaines ont même une action “anti-tartre”.

Les chatons les préfèrent souvent aux croquettes tant qu’ils sont bébés. Mais n’oubliez pas que plus vite vous diversifiez sa nourriture, plus vite vous aurez le choix de multiplier les options.

Pour les chatons, préférez les terrines sans gelées ou sauce qui peuvent être source de diarrhées. Et comme pour les croquettes, évitez les marques de la grande distribution. Ces produits sont souvent composés de “déchets” pas vraiment idéaux pour l’alimentation de nos matous adorés !

Les compléments au quotidien

NE JAMAIS DONNER DE LAIT (même ceux vendus pour les chats), vous pourriez provoquer des diarrhées.
Votre chat trouvera des compléments de calcium dans le fromage qu’ils aiment souvent (vache qui rit, petit suisse, brie, gruyère, camembert, etc…) qui peuvent être donnés chaque jour à petites doses.

chat qui boit du laitLe jambon, le filet de poulet, le thon au naturel, le saumon, toutes les viandes cuites et le poisson en général, sont des gourmandises faciles à se procurer et qui offrent une alimentation variée que votre chat aimera.

Souvent ils aiment aussi beaucoup les pastilles de levure de bière qu’ils mangent comme des bonbons. Vous pouvez lui en donner 2 ou 3 de temps en temps, comme une friandise.

Le chat est de nature gourmande et il est normal qu’il se manifeste lorsque vous préparez le repas. Lui faire plaisir ne fera pas de lui un animal indiscipliné et si la part de saumon ou le bout de jambon que vous avez dans votre assiette lui fait envie, pourquoi ne pas lui en laisser quelques menus morceaux ?

Pour conclure : 
Chaque chat a son petit caractère, comme il aura ses goûts propres. Un chat aimera davantage la viande, un autre ira plutôt vers le poisson… L’essentiel est de privilégier la diversité tout en respectant les préférences.